Carl Simpson

Tout savoir sur les caveaux funéraires !

C’est quoi un caveau ?

Un caveau funéraire est un monument funéraire pouvant accueillir un ou plusieurs défunts de la même famille. Au contraire de la tombe pleine terre qui est directement en contact avec la terre, le caveau, lui, est placé dans une fosse cimentée.

Devis gratuits par email en moins de 2h

2 000 partenaires – 10 000 avis de familles

marbrier

Comparez les tarifs des marbriers

  • > Devis par email
  • > Marbriers certifiés
  • > Sans engagement

Explications en vidéo

LES ASTUCES POUR BIEN CHOISIR SON MONUMENT FUNÉRAIRE !📰 Voir la vidéo
COMBIEN COÛTE UN MONUMENT FUNÉRAIRE ? Voir la vidéo
 

Combien coûte un caveau funéraire ?

Un caveau individuel coûte entre 1400 et 1800€ ; en fonction du nombre de places, vous devez compter entre 2000 et 5000€ en plus. Investir dans un caveau funéraire peut représenter un coût important mais sur le long terme, en fonction du nombre d’inhumations réalisées le prix peut baisser. 

Le prix est variable en fonction du monument choisi, du nombre de places et des personnalisations que vous souhaitez réaliser sur le caveau et de la région où vous commandez votre caveau. 

Concernant le caveau familial le prix varie en fonction du nombre de places et de la ville et des entreprises :

  • Un caveau funéraire, à deux places commence à partir de 2300 et 3000€
  • Un caveau à trois placent coûte entre 3000 et 4000€
  • Pour les caveaux entre 4 à 6 places, les caveaux coûtent entre 4000 et 7000€
  •  Pour les caveaux funéraires qui comprenant 9 ou 10 places, vous pouvez compter entre 5000 et 10000€

Il faut savoir que le prix de l’ouverture d’un caveau funéraire peut coûter entre 500 et 1200€ à chaque fois que vous décidez d’y placer un défunt.

C'est quoi un caveau familial ?

Un caveau familial c’est un lieu qui peut accueillir le propriétaire de la concession et les membres de sa famille (conjoint(e), enfant(s), parents et grands-parents). Il est notamment possible que le caveau accueille les descendants et les ascendants des défunts. Le propriétaire a le droit de ne pas autoriser certains membres de sa famille dans le caveau.

Comment est constitué un caveau ?

Un caveau funéraire est fabriqué  par un marbrier funéraire. Généralement le caveau funéraire est constitué de parois épaisses d’environ 20 cm. Le caveau est constitué de plusieurs cases en béton. La durée de la construction peut varier en fonction du modèle et du sol où elle sera enterrée.( La durée de fabrication peut durer entre quelques jours et  plusieurs semaines.) 

Un caveau c’est une fosse cimentée. Il est placé en-dessous d’un monument funéraire. Le caveau permet d’accueillir plusieurs cercueils dans un même endroit. Il est possible d’y placer des urnes funéraires notamment possible de placer des urnes funéraires. 

On peut retrouver majoritairement des caveaux funéraires dans certaines régions de France. Le caveau a une très bonne résistance à l’humidité et aux différents changements climatiques.

L’avantage d’un caveau est  qu’il peut accueillir plusieurs cercueils dans un même endroit. C’est un modèle funéraire qui est très choisi par les familles.

La construction d’un caveau familial se fait par un marbrier funéraire. Il est généralement construit à partir de ciment. La durée de construction est très variable, elle peut durer entre 3 jours et plusieurs semaines. Le délai peut varier en fonction du terrain, du type de caveau choisi, de la capacité d’accueil.

Comment faire pour bénéficier d'un caveau ?

Afin de bénéficier d’un caveau funéraire vous devez d’abord acquérir une concession auprès de la mairie de la commune où vous souhaitez acheter votre concession. Une concession est un emplacement que vous acquérez auprès de la mairie de votre commune lorsque vous achetez un terrain dans un cimetière.

Qui peut être inhumé dans un caveau familial ?

Généralement un caveau familial peut accueillir plusieurs membres de la famille (le conjoint(e), les enfants du propriétaire ou encore les parents du propriétaire). Le propriétaire peut refuser qu’une personne de sa famille soit enterrée dans le caveau familial à condition qu’il soit en vie ou  (qu’il en ait émis le souhait) avant son décès.

Si le propriétaire est décédé et qu’il n’a pas formulé de directives anticipées avant sa mort, alors le caveau peut accueillir les membres de sa famille à condition qu’ils aient bien un lien familial, sinon il faut démontrer par une preuve (par exemple par un acte de notoriété) que le propriétaire souhaitait qu’une autre personne à l’extérieur de sa famille soit enterré dans le caveau familial.

À la mort du propriétaire de la concession, le caveau se transmet aux enfants du propriétaire et ainsi de suite jusqu’aux petits-enfants. Si le successeur de la propriété du caveau ne souhaite pas y succéder, il peut quand même être inhumé dans le caveau familial.

Comment mettre une urne dans un caveau ?

Si vous souhaitez placer une urne dans un caveau, le caveau est ouvert la veille par le marbrier funéraire afin de s’assurer du bon état du caveau. Il en va de même pour l’inhumation d’un cercueil. Si vous voulez placer une urne funéraire dans un caveau familial vous devez avoir l’autorisation au préalable du propriétaire de la concession.

Vous pouvez transporter sans problème l’urne funéraire, si le caveau n’est pas enterré près de votre lieu de résidence et que vous devez vous déplacer. 

Vous devez fournir plusieurs documents afin de pouvoir placer votre urne dans un caveau :

  • Un acte de décès
  • Un certificat de crémation (remis lors de la réception de votre urne funéraire)
  • L’autorisation de demande d’ouverture du caveau avec la signature du propriétaire de la concession et sa pièce d’identité

Où s’adresser pour faire un caveau ?

Si vous souhaitez faire construire un caveau vous devez contacter une agence de pompes funèbres qui transmettra votre demande à un marbrier funéraire et qui vous mettra en contact avec la personne qui fabriquera votre caveau.

Pourquoi faire un caveau ?

Le caveau est le monument funéraire le plus courant en France. 

L’avantage d’un caveau est qu’il permet d’isoler le cercueil de la terre et ainsi de mieux le conserver au fur et à mesure du temps. Le caveau permet une bonne stabilité entre les cercueils.

L’inconvénient d’un caveau, est son coût et le temps de pause. En revanche une pierre tombale coûte moins cher et prend moins de temps à être posée.

Quels sont les différents types de caveaux funéraires existants ?

En France, aujourd’hui, il existe 6 différents modèles de caveaux funéraires :

Le caveau funéraire case simple : les cercueils sont séparés par une dalle de séparation et ils sont rangés les uns sur les autres. La dalle de séparation est placée environ 10 centimètres au-dessus de chaque cercueil.

Un caveau funéraire traditionnel : il s’agit de l’endroit où plusieurs cercueils sont placés les uns sur les autres.

Un caveau funéraire tiroir simple : les cercueils sont placés comme des tiroirs à l’intérieur des caveaux.

Un caveau à tiroir double : les cercueils sont placés au même niveau.

Un caveau double ou aussi appelé caveau funéraire à case double :  il s’agit de l’endroit où les cercueils sont placés les uns au-dessus des autres ou côte-à-côte.

Un caveau funéraire mur de refend : un mur séparateur et porteur est placé entre chaque inhumation ou cercueil.

Quelles sont les démarches pour ouvrir un caveau funéraire ?

Il vous suffit de contacter une pompe funèbre qui se trouve à proximité du cimetière où est enterré le caveau. Puis vous devez procéder à plusieurs démarches administratives. 

Si vous souhaitez ouvrir un caveau familial, il faudra que vous demandiez l’ouverture du caveau et sa fermeture auprès de l’administration.

Afin d’avoir une autorisation pour ouvrir un caveau vous devez remplir un formulaire qui vous sera donné lors de votre passage à l’agence de pompe funèbre ou par mail par l’agence de pompe funèbre que vous aurez appelée. Ensuite il vous faudra l’accord signé du propriétaire de la concession afin d’avoir l’autorisation d’ouverture du caveau.

En fonction du mode d’enterrement choisi il faudra procéder différemment afin de pouvoir ouvrir le caveau.

Pour une ouverture de caveau pour une inhumation : après avoir contacté l’agence de pompe funèbre et avoir remis l’autorisation d’ouverture de caveau. S’il reste de la place dans le caveau, vous pourrez enterrer le défunt sans problème. En revanche s’il n’y a plus de place, vous devez acquérir une nouvelle concession ou procéder à une  réduction d’un corps du caveau. Avant cela, la mairie est chargée de vérifier que les proches ont donné leur accord signé afin de procéder à la réduction du corps. Les restes du défunt (les ossements) qui sont retirés du caveau sont placés dans un reliquaire.

Il est aussi possible de placer les ossements du corps dans un même reliquaire : on appelle cela la réunion de corps. Si vous avez déjà procédé à une réduction de corps auprès du cimetière où se trouve le caveau sachez que vous pouvez placer les ossements dans un même reliquaire.

Pour une ouverture de caveau pour une exhumation : Si la famille souhaite exhumer le corps de leur proche dans un caveau, elle doit au préalable effectuer les différentes démarches pour la demande d’exhumation. Pour ouvrir un caveau il faut toujours contacter un professionnel. La personne qui est le plus sollicitée est le marbrier funéraire.

L’ouverture se fait avec la présence d’un policier, du maire de la commune ou d’un garde champêtre.

Pour aller plus loin