Carl Simpson

Tout savoir sur les cimetières

Les Cimetières : qu’est ce que c’est ?

Un cimetière est un lieu qui regroupe des pierres tombales, des columbariums, des ossuaires etc … Elle peut aussi être un lieu de culte. Les défunts sont regroupés dans des cimetières et les familles peuvent venir se recueillir sur la sépulture du défunt. Un cimetière désigne un terrain public et sacré où reposent des défunts qui y sont enterrés.

Devis gratuits par email en moins de 2h

2 000 partenaires – 10 000 avis de familles

marbrier

Comparez les tarifs des marbriers

  • > Devis par email
  • > Marbriers certifiés
  • > Sans engagement

Explications en vidéo

DÉMARCHES ADMINISTRATIVES & DÉCÈS : que faire, quand, comment ? 📧 Voir la vidéo
PIERRE TOMBALE : COMMENT FAIRE LE BON CHOIX ? Charles Simpson nous explique tout en DÉTAILS !⭐ 🌿 Voir la vidéo
COMMENT BIEN CHOISIR UN MONUMENT FUNÉRAIRE ? 💐 Voir la vidéo
 

D’où vient le nom “cimetière” ?

Petit point histoire : Le mot “cimetière” vient du bas latin cimiterium qui provient du latin classique coemeterium (un lieu pour dormir) et du mot grec koimeterion. Ce mot était le plus utilisé par les clercs pour parler d’une inhumation et d’un lieu où dorment les défunts dans l’attente de leur résurrection chrétienne.

Comment trouver l'emplacement d'une tombe dans un cimetière ?

Ce n’est pas toujours facile de se retrouver dans un cimetière et de retrouver la tombe du défunt que vous recherchez. Pour vous aider à mieux vous y prendre nous avons plusieurs solutions à vous conseiller :

  • Vous rendre à la mairie : tout d’abord vous pouvez vous rendre auprès de la mairie de la commune où vous cherchez la tombe du défunt. Vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie pour avoir plus de renseignements concernant l’emplacement de la pierre tombale

Vous devez pour cela fournir  plusieurs informations concernant le défunt (son nom, prénom et sa date de décès ).

Vous pouvez demander une copie de l’acte de décès du défunt auprès de la mairie afin de savoir sa date de décès si vous ne la connaissez pas. 

Ensuite vous vous rendez auprès de la mairie et vous demandez au service du cimetière pour savoir où se trouve le défunt.

  • Demander à l’agent du cimetière : Vous pouvez toujours demander à l’agent du cimetière, qui s’occupe de l’entretien du cimetière, des tombes et des concessions funéraires.

Il est aussi en contact avec les familles pour les accueillir et les guider pour les aider à se recueillir auprès du défunt.

Il pourra peut-être vous aider et vous guider auprès de la sépulture du défunt que vous recherchez.

  • Utiliser un logiciel : il existe de nos jours, de nombreux logiciels vous permettant de retrouver facilement votre défunt dans un cimetière. Vous n’avez qu’à taper dans la barre de recherche le nom, prénom du défunt, sa date de décès et le lieu où se trouve la pierre tombale du défunt. Si le défunt est décédé il y a plus de 20 ans, le logiciel ne pourra pas vous indiquer l’emplacement du défunt. Ce type de service vous permet de retrouver la sépulture du défunt plus rapidement.

  • Utiliser une borne interactive : dans de nombreuses communes vous avez accès à des bornes interactives à l’entrée des cimetières permettant aux proches de retrouver l’emplacement du défunt. Les informations sont mises à jour quotidiennement, la borne vous indique l’endroit où se retrouvent les défunts, les concessions et les emplacements des monuments funéraires.

De ce fait vous retrouverez plus facilement la tombe du défunt en écrivant le nom et prénom du défunt et sa date de décès. La borne vous indiquera le numéro de section et le rang où se trouve votre pierre tombale.

Est-ce que le cimetière est un lieu de culte ?

Les cimetières étaient pendant des siècles un lieu sacré, sous la bénédiction d’un prêtre, rattaché à une église. Mais ça a changé depuis la fin du XIXe siècle. Les cimetières sont devenus un lieu neutre qui a pour obligation le respect de la religion, sans en imposer une spécifiquement.

Les cimetières sont reconnus comme un lieux civil publiques laïc, de ce fait elle n’est affiliée à aucune religion

Il se peut que des anciens cimetières détiennent toujours des croix, elles peuvent faire l’objet de restaurations si besoin mais il est interdit d’en placer de nouvelles dans les cimetières.

Dans certains cimetières vous pouvez retrouver des carrés confessionnels, c’est un espace où sont regroupées les personnes d’une même confession.

En choisissant l’emplacement d’une concession, le maire peut regrouper les personnes d’une même religion ensemble.

Contrairement au cimetière, le maire ne peut pas intervenir dans le choix des monuments funéraires et de la cérémonie religieuse. Ces choix dépendent de la volonté du défunt.

Mais il a le droit d’intervenir si:

  • La cérémonie entraîne des troubles dans l’ordre public
  • Le monument funéraire ne respecte pas l’environnement
  • La sépulture gêne les voies d’accès

La pierre tombale met en avant la religion du défunt.

Les familles sont en droit de placer des ornements ou bien des citations religieuses mais elle doit faire l’objet d’une demande d’autorisation.

Cimetières : tombes, allées, espaces verts... qui est responsable de l'entretien ?

Les travaux généraux des cimetières sont de la responsabilité de la municipalité. Que ce soit l’entretien de l’espace vert et du lieu mis à part les pierres tombales, la mairie doit s’occuper de l’entretien des cimetières d’après l’article L.2213-9 du code général des collectivités territoriales “sont soumis au pouvoir du maire {…} le maintien de l’ordre et la décence dans les cimetières {…}”.

La mairie doit prendre en charge les espaces verts et les plantations, afin d’éviter un quelconque accident avec la chute d’une branche, ou encore que des racines d’arbres viennent à transpercer un caveau par exemple. Le jardin des souvenirs et le crématorium sont aussi sous la responsabilité de la mairie afin de veiller à l’entretien des lieux.

 D’après l’article L.2321-2, 14° du Code général des collectivités territoriales, la municipalité doit dépenser une partie de leur budget à l’entretien des espaces publiques dans un cimetière. 

Si vous constatez un manque d’entretien dans un cimetière, vous pouvez remonter le problème auprès de la mairie.

En revanche la mairie n’a pas pour obligation d’entretenir les tombes funéraires car elles sont considérées comme une propriété privée appartenant aux familles des défunts. L’entretien des monuments funéraires revient aux familles, qui peuvent engager des spécialistes du nettoyage des pierres tombales ou bien s’en occuper eux – même.

Comment obtenir une concession dans un cimetière ?

Afin d’obtenir un concession dans un cimetière vous devez vous rendre auprès de la mairie de la commune où vous souhaitez acquérir un terrain. 

D’après l’article L. 2223-13 du code général des collectivités territoriales, tout individu est autorisé à acquérir une concession dans un cimetière même s’ il n’habite pas dans la commune.

Les demandes de concession funéraire sont obligatoirement acceptés si : 

  • Vous résidez dans la commune;
  • La personne décédée vivait sur le territoire de la commune;
  • Vous êtes français et que vous êtes inscrit sur les listes électorales

Lorsque vous décidez d’acquérir un terrain dans un cimetière vous louez le terrain pour une durée déterminée. Le terrain va vous permettre de poser le monument funéraire par dessus.

Lorsque vous décidez de faire une demande de concession funéraire, il faut savoir qu’il faut que vous précisiez la durée pour laquelle vous désirez louer le terrain.

Vous pouvez décider de choisir une concession :

  • Temporaire : la concession dure entre 5 et 15 ans,
  • Trentenaire : elle dure 30 ans,
  • Cinquantenaire : elle dure 50 ans,
  • A vie : vous possédez la concession pour toujours,

Petite précision, toutes les communes n’acceptent pas ou n’acceptent plus des concessions à longue durée, par soucis de places dans les cimetières.

Le tarif d’une concession dépend du type de concession que vous choisissez. Il existe plusieurs types de concessions (individuel, familial, collectif ) 

Les tarifs peuvent varier en fonction des différentes communes. Les tarifs sont établis par le conseil municipal de chaque commune.

Quel est le rôle de la mairie dans la gestion du cimetière ou de l’espace cinéraire ?

Le conseil municipal est chargé de la gestion du cimetière. De ce fait, la mairie à des droits assez élevés pour les opérations funéraires. Ces droits sont encadrés et sous le contrôle de la législation rigoureuse.

Le maire a aussi un rôle de police des funérailles et des cimetières. Il doit assurer la gestion de l’entretien des cimetières afin de bien entretenir la sécurité, l’ordre etc… Le conseil municipal fixe un règlement intérieur afin de maintenir un ordre dans le cimetière.

La mairie est aussi chargée de la gestion des places dans les cimetières, il faut qu’elle assure qu’il y a suffisamment de places pour les nouveaux défunts. C’est pour cela que dans certaines communes les mairies n’autorisent pas des concessions de plus de 30 ans.

Pour les communes ayant 2000 habitants ou plus, l’espace cinéraire dans un cimetière est devenu obligatoire. La mairie s’occupe de l’aménagement cinéraire pour les défunts ayant fait le choix de la crémation.

Le jardin des souvenirs est un espace dédié à la dispersion des cendres funéraires. Les familles peuvent faire le choix de disperser les cendres du défunt dans le jardin des souvenirs mais pour cela, il faut l’accord du maire au préalable.

Après la crémation, les cendres sont placées dans une urne puis l’urne est remise à la personne chargée des obsèques

Les familles peuvent faire le choix de placer les cendres du défunt dans un columbarium, c’est un espace divisé en plusieurs cases destinées à recevoir les urnes cinéraires des défunts.

Afin d’acquérir le droit d’utiliser une case de columbarium, il faut que vous ayez une concession.

Pour aller plus loin