profanation cimetiere

Dans la nuit du 27 au 28 avril, deux dizaines de pierres tombales musulmanes ont été vandalisées dans un cimetière du Val de Marne.

Les tombesont été malmenées, les stèles renversées, les plaques funéraires brisées.

Cette acte de vandalisme intervient peu après la profanation de plusieurs mosquées qui avait été profanées en février. Ces dernières avaient reçus des paquets contenant du porc.

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a réagit vivement à cet acte en le condamnant fermement et le qualifiant d’acte inadmissible et intolérable.

Les profanations dans les cimetières sur des pierres tombales de religion juive ou musulmane ne sont malheureusement pas rares en France et à l’étranger.

Pourtant les auteurs risquent gros en s’adonnant à ces gestes impardonnables. Les auteurs risquent une peine d’emprisonnement allant de un an à 5 ans ainsi que des amendes pouvant s’élever jusqu’à 75000 euros.

En cas d’atteinte au corps, le montant de l’amende et la peine d’emprisonnement peuvent doubler.

Encore faut-il retrouver les auteurs …