Les autorités de la province de l’Anhui à l’est de la Chine ont annoncé le 1er Avril dernier, la mise en place d’un décret visant à interdire l’inhumation.

suicide en chine des seniors

De ce fait, à partir du 1er juin, les habitants de la région n’auront plus d’autres choix que de recourir à la crémation. Cette nouvelle a été très mal acceptée par les seniors. Ils pensent en effet que seule l’inhumation est un mode de funérailles décent.

Pour éviter la crémation, certains n’ont pas trouvé d’autres solutions que de mettre fin à leur vie avant la mise en place du décret. On voit ainsi naître une vague de suicide chez les plus de 65 ans, plus particulièrement en zones rurales.

Il est difficile pour les plus âgés d’accepter une telle réforme en un laps de temps si court.

La raison de cette décision ?

Des cimetières pleins à craquer et un manque de place pour en construire de nouveaux sont la cause de la suppression de l’inhumation. Les autorités ont fermé les cimetières et imposé la destruction des cercueils aux pompes funèbres.

Après la politique de l’enfant unique cette loi chamboule de nouveau la société chinoise qui se dit choquée par ce décret et ce manque de considération de la part de l’Etat à leur égard.