A Rouen, une entreprise de pompes funèbres pas comme les autres a vu le jour en avril 2021. Situé près du O’Kallaghan’s, Bio funéraire a été lancé par Cyril Silvestri, ancien employé de pompes funèbres classiques, accompagné de sa femme. Son objectif : proposer un nouveau concept avec des prestations plus abordables et plus respectueuses de l’environnement.

Des services écolo

Pour commencer, le local de Bio Funéraire n’a rien à voir avec ceux des pompes funèbres classiques. Ici, pas de cercueils ni d’objets funéraires, Cyril accueille les proches dans un environnement serein avec des plantes vertes, des tableaux artistiques, des couleurs apaisantes…  Le but de l’entreprise est de proposer des services éco-responsables : corbillard électrique pour transporter le corps, cercueils écolos fabriqués avec du bois local non-traité, et des bouquets naturels.

Bio Funéraire peut également fournir des cercueils en carton pour les familles qui le souhaitent. Toutefois, le gérant tient à préciser que « les cercueils en carton ne sont pas plus écolos que les cercueils en bois, en cas de crémation”. En effet, la crémation de ces types de cercueil requiert l’injection de gaz, car ils ne contribuent pas à leur propre combustion. Par conséquent, ils sont plus polluants.

Des prix moins chers

Cyril Silvestri affirme proposer des prix compétitifs pouvant aller de moins 15 à 20 % de ses concurrents. Pour cela, le gérant s’assure de ne facturer que les services. Selon lui, « Un service de porteur par exemple ne sera pas facturé deux fois, à différents moments de la journée, indique le jeune entrepreneur. Nous payons le porteur à la journée, ce ne serait pas logique de faire payer deux fois le service à la famille. »

En effet, contrairement aux grosses entreprises dans lesquelles il a travaillé et dont l’objectif est de faire du chiffre, Cyril assure de mettre un point d’honneur à l’accompagnement des familles. Ainsi, une même personne sera à la disposition de la famille pour l’aider toutes les démarches et les préparations à faire, et ce, depuis l’entretien à l’agence, à la mise en cercueil, la cérémonie d’hommage, jusqu’à l’enterrement ou la dispersion des cendres.