La pierre tombale est un véritable lieu de recueillement pour la famille, c’est un lien impérissable avec le défunt qui est important dans le travail du deuil. Depuis l’apparition de la dimension de civilisation dans l’Histoire, nous enterrons nos morts, mettons en place des rites funéraires. Cela s’explique par le fait que les peuples ressentent le besoin de se souvenir et de commémorer les défunts. Généralement, les pierres tombales sont en pierre ou en granit, très rarement en marbre malgré l’appellation trompeuse de marbriers des artisans de l’art funéraire.

On tend de plus en plus vers une personnalisation des pierres tombales, ces dernières doivent être au plus proche de l’image du défunt et le représenter, ainsi de nombreux artisans se lancent sur ce marché et proposent des pierres tombales aux formes originales ou avec des matières innovantes.

tombe originale

Zoom sur des réalisations insolites

Concept funéral est une entreprise de marbrerie un peu spéciale puisqu’elle utilise non pas de la pierre, du marbre ou du granit pour la création de monuments funéraires mais de l’acier. Les pierres tombales se veulent colorées et arborent des formes originales. Freddy Pineau, le fondateur de l’entreprise a pour but d’ « adoucir la douleur, permettre d’offrir à notre cher disparu, une demeure à l’image de sa vie et non de sa mort. »

On peut voir dans certain cimetière, des monuments funéraires pour le moins personnalisés : pierre tombale en forme de jeux d’échec, statues, motos, tracteurs, chaussures, sacs de golf, … Ces monuments funéraires représentent les passions des défunts, ce qui les a rendus heureux durant leur vie, des symboles qui les représentent. Le monument funéraire n’est plus terne et triste.

Cercueils originaux

La personnalisation n’est pas réservée uniquement aux monuments funéraires, les cercueils sont également à l’image du défunt. Ils sont réalisés en différentes matières et ont des formes créatives : boîte de chocolat, voiture, avion, ect.

Ces concepts un peu spéciaux ont le mérite de dédramatiser le deuil ; au Ghana, la personnalisation de cercueils et monuments funéraires est même parfois élevée au rang d’art et a fait l’objet d’une exposition au centre Pompidou.

En savoir plus le coût d’un monument : c’est ici.