Autrefois, les pierres tombales étaient recouvertes de plaques funérairessur lesquelles étaient gravées messages et signes religieux : croix, Vierge Marie, Christ, … Très souvent, la tombe arborait très simplement quelques lignes signalant l’identité du défunt et ses dates.

Des messages religieux de moins en moins présents

On constate aujourd’hui que les pierres tombales sont de plus en plus chargées. De nombreuses plaques funéraires porteuses de messages ornent les tombes. Elles sont offertes par la famille mais aussi par les amis, les voisins ou les collègues de travail. Elles transmettent des messages, des souvenirs et l’iconographie funéraire y est très différente d’autrefois.

Des images champêtres, des chatons, un ballon de foot ou même un portable. Voici ce que ces plaques arborent. Selon les entrepreneurs de pompes funèbres, ces plaques symbolisent le lien que le défunt avait avec la personne. Par exemple, si le défunt jouait dans une équipe de foot, ses partenaires auront tendance à déposer une plaque funéraire sur laquelle un ballon de foot est gravé.

Nous sommes très loin des iconographies religieuses que l’on pouvait trouver du temps de nos grands-parents.

Autre changement ?

plaque funéraire

Malgré une recrudescence de plaques funéraires arborant des images, on trouve de moins en moins de portraits des défunts sur leur tombe.

Pourquoi ces évolutions ? Est-ce dû à une évolution sociale ou à une attaque marketing des acteurs du milieu du funéraire.