Plus de 40 ans après avoir tiré sur le président américain, Lee Harvey Oswald est revenu au Texas : sa stèle funéraire a été rapatriée cette semaine depuis un musée de l’Illinois.

Un monument funéraire célèbre qui a vécu beaucoup de péripéties !

stèle funéraire

Après avoir été volée, récupérée puis échangée, la pierre tombale du tristement célèbre Lee Harvey Oswald est passée par l’Historic Automotive Attractions Museum de Roscoe. Puis au terme de nombreuses procédures juridiques, David Card, qui a emménagé dans la maison de la mère d’Oswald dans laquelle était cachée la stèle, a obtenu le rapatriement du monument funéraire au Texas. Il a maintenant pour projet d’en faire don au Sixth Floor Museum de Dallas, dédié à l’assassinat de Kennedy, pour ce qui sera théoriquement le dernier voyage d’Oswald.

Une stèle chargée d’histoire

Lee Harvey Oswald est, encore à ce jour, le suspect numéro 1 dans l’affaire de l’assassinat du président américain John Fitzgerald Kennedy (le 22 novembre 1963). Son monument funéraire provoque beaucoup de réactions, au même titre que le personnage lui-même, dont la culpabilité n’a jamais été totalement démontrée étant donnée qu’il a été assassiné, par Jack Ruby, moins de 48h après son arrestation dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du président américain.