Les données numériques, photos, pseudos, informations personnelles que nous stockons sur internet depuis maintenant plusieurs années sont toutes bien enregistrées et stockées. La plupart de ces données sont visibles par tout le monde et l’on voit de plus en plus d’internautes dépassés par leur vie numérique et sa portée.

Cela soulève une question essentielle : quel est l’avenir de ces données une fois que l’utilisateur n’est plus ?

Google tente de répondre à ces interrogations en mettant au point un nouvel outil qui permet de gérer « son testament de donnée en ligne ».

Zoom sur  cette nouvelle fonctionnalité

mort numérique google

Très facile d’accès, situé au même endroit que les autres fonctionnalités Google, l’outil permet d’alerter le géant du net sur nos choix concernant l’avenir des données numériques accumulées.

Dans un premier temps, il convient de choisir un délai d’inactivité sur internet après lequel Google considère l’utilisateur comme décédé. Afin d’éviter toute erreur, un SMS est envoyé sur le portable de l’internaute avant la suppression ou l’envoi des données à un bénéficiaire de votre choix.

En effet, il est également possible de choisir d’envoyer les données à quelqu’un de confiance après son décès ou de décider de la suppression totale de ces informations personnelles.

Cet outil est le bienvenu dans un contexte où l’on voit émerger de nombreux problèmes engendrés par des données numériques sensibles comme le suicide de certains adolescents harcelés sur internet ou oppressés par des photographies compromettantes qui circulent.

Par ailleurs, c’est une problématique importante pour les proches qui restent car ces données peuvent nuire à leur deuil. Les tombes sont depuis la nuit des temps un endroit où se recueillir qui ne doit pas être démultiplié au risque de ne jamais pouvoir faire son deuil.