Dans la ville de Versailles, les cimetières ont changé d’allure.

Mauvaises herbes, rosiers sauvages, pissenlits, trèfles, mousse et marguerites y ont établi leur quartier.

cimetieres ecolos

En effet, la ville a décidé d’éradiquer les pesticides des cimetières. Résultat : les cimetières revêtent un tout autre visage et c’est tant mieux. La nature reprend le dessus et l’expression biblique « tu es poussière et à la poussière tu retourneras » prend tout son sens.

Toutefois, cette nouvelle politique écologique ne ravit pas tout le monde. Pour certains habitués, ce manque de netteté est un manque de respect envers les défunts et ils ont vivement protesté.

Finalement il aura fallu quatre années à la municipalité pour réussir à imposer ce changement radical qui a d’ailleurs été récompensé en obtenant le label Ecojardin. Les deux cimetières de Versailles qui ont obtenu le label sont aussi les deux premiers cimetières à l’obtenir. Une belle réussite !

Toutefois, ce bouleversement a nécessité beaucoup de pédagogie auprès des habitants afin de leur expliquer la démarche et le bien-fondé de cette action. Par ailleurs, il a également fallu former les jardiniers aux nouveaux gestes à adopter afin de soigner les cimetières sans pesticides.

Le cimetière sans pesticides, le cimetière de l’avenir ?