cimetiere animaux asnieres

Dans la petite ville de Mourenx dans les Pyrénées Atlantique, les habitants appellent à la création d’un cimetière pour animaux.

Cette petite commune accueille de nombreux retraités qui sont entourés de nombreux petits amis à quatre pattes. Ils revendiquent le fait que leurs animaux de compagnie ont besoin d’avoir un lieu de commémoration afin de célébrer et d’honorer leur mémoire.

Il est vrai que la plupart du temps, les corps des animaux sont déposés chez le vétérinaire qui a ensuite pour mission de les faire incinérer. Il est par ailleurs formellement interdit d’enterrer son animal de compagnie dans son jardin pour des raisons écologiques.

Cette demande n’est pas illogique, d’ailleurs cette initiative existe déjà dans d’autres villes de France. On peut citer parmi les plus célèbres le cimetière des chiens à Asnières. Erigé en 1899, c’est le premier cimetière de ce genre a avoir été fondé en France.

Les Mourenxois ont donc monté une pétition pour la construction d’un cimetière animalier. Pour les habitants ce dernier permettrait d’apporter de la dignité à leurs fidèles compagnons mais  permettrait aussi qu’ils ne tombent pas dans l’oubli et l’anonymat à leur mort. De plus, il ne faut pas oublier que les enfants comme les plus vieux sont très touchés par la mort de leur animal de compagnie qu’on surnomme d’ailleurs, à raison, « bête à chagrin ». C’est pourquoi, tout comme pour le décès d’un proche, il est important pour eux d’avoir un lieu où se recueillir.

Pour plus d’information sur les pierres tombales pour animaux, cliquez ici.