Les faits se déroulent en juillet 2013. Une veuve, son fils, son petit-fils et deux amis lèvent leur verre en l’honneur du défunt mari au dessus de sa tombe.

Un geste considéré comme outrageux

trinquer_sur_une_tombe

Les passants s’offusquent alors de ce qu’ils voient et décident d’en alerter immédiatement les autorités.
La veuve écope de 38 euros d’amende. Mais elle n’est pas prête à se laisser faire et estime que son geste n’a rien de choquant. Son mari préférait qu’on honneur sa mémoire dans les rires plutôt que dans les pleurs.
Elle décide donc de contester et de saisir le tribunal estimant qu’elle n’a rien fait de mal.

La veuve relaxée

Cette dernière n’aura finalement pas à payer cette amende. Les juges du tribunal considèrent que rien n’interdit aux habitants de boire et manger sur la tombe de leur défunt. La famille est apaisée, c’est une décision qui va de soi selon eux.
Le maire de la commune se dit être complètement d’accord avec cette décision du tribunal. En effet, lui aussi aimerait que sa famille trinque pour lui au dessus de sa pierre tombale le moment venu.
Certains pensent que c’est un blasphème, d’autres au contraire trouvent cette commémoration originale et belle. Le principale est que, quel que soit la manière, les vivants puissent faire leur deuil.